SUD Education Solidaires SUD Education 77
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents (IATOSS, administratifs, ATRF) | Interprofessionnel | Notre journal | Pédagogie | Précaires et non titulaires | Santé et Handicap | Tous les personnels | COVID 19 | Réformes Lycée/Bac |

Donner les moyens à l’éducation ou sacrifier cette génération d’élèves ? Quel choix politique vont-ils faire ?
Article publié le 25 novembre 2020

Les scandales s’accumulent. Notre ministre instrumentalise les lycéen-ne-s à des fins politiques, utilisant de l’argent public, des recteurs de plusieurs académies sont partie prenante de cette affaire, dont celui de Créteil selon les enquêtes des journalistes.
Pourtant, le ministre reste et ce sont nos collègues qui ont lutté contre les réformes et les E3C qui passent en conseil de discipline : après les 4 de Melle, les 3 de Bordeaux ! Cherchez l’erreur !

Le Grenelle de l’éducation a accouché d’une souris. Les personnels de l’éducation, de la maternelle à l’université attendent toujours des embauches au statut et des revalorisations pour exercer correctement leurs missions.

Le service public d’éducation est aux abois. Il met de minuscules pansements sur un corps en décomposition.
Tou-te-s ensemble disons stop à la maltraitance et au mépris de l’institution !

Cette génération d’élèves sera sacrifiée si nous ne mettons pas tout de suite et durablement, de gros moyens pour l’éducation, l’enseignement, la formation auxquels ils et elles ont tou-te-s droit.
Un enseignement palliatif devant des écrans ne fait que fragiliser leur éducation et leur construction, il rompt les liens qui font de l’école le lieu de la socialisation et de l’appropriation des savoirs.
Refusons ce modèle, construisons le rapport de force pour exiger des moyens, tou-te-s ensemble pour nos métiers, pour nos élèves, plan d’urgence pour l’éducation nationale publique !